mardi 21 octobre 2014

Une vraie mine d'or! - Mongolie

L'économie de la Mongolie est basée avant tout sur les mines, on la surnomme Mingolia! Son sous-sol est d'une richesse extraordinaire en cuivre, fer, charbon, terres dites rares, et or.
J'ai eu la chance de visiter une mine d'extraction d'or grâce à la mission économique française en Mongolie, eh oui les ambassades sont parfois utiles! 


Départ au p'tit matin mongol, nous empruntons le bus qui fait la navette tous les jours entre UB, Ïou Bii, comme disent les mongols pour Ulaan Bataar ou Oulan Bator in french - et la mine. Elle se trouve à 120 km au nord de la ville, à côté de la ville de Boroo.

Quelques membres du personnel font aussi le voyage, il nous faudra deux heures et demi sur les routes et les pistes mongoles pour y atteindre le site.

un trait tiré à la règle, la route est tracée!
                                         
Les paysages sont toujours aussi beaux... mes photos prises à travers la vitre d'un bus hyper poussiéreux beaucoup moins '-((

    


De temps en temps une résidence d'hiver de nomades... une yourte d'habitation, une maison pour la cuisine et abri pour les animaux, un container pour le souk, un petit camion pour trimbaler la yourte lors des transhumances, c'est toute la vie d'un nomade. La mini cabane au premier plan... c'est pour satisfaire des besoins très naturels.


Nous traversons aussi une petite ville aux allures nordiques. Une yourte n'est jamais loin, en général bien à l'abri derrière des balustrades qui les protègent du vent.


Là, une école. Les enfants de nomades sont scolarisés dans des internats, 95% de la population sait lire.


certains vont à cheval faire leurs courses... 

Arrivés à la mine, la vue est grandiose!


Bienvenue sur le site de Boroo Gold Co., 1000m d'altitude, 35 ° en été, - 40° en hiver! 300 personnes y travaillent en deux équipes soit 12 h d'affilées, 7 jours de travail, 7 jours off. Le personnel loge sur place.

On décline tous notre identité, passeport à l'appui, soufflage dans le ballon pour un alcooltest, puis accueil très chaleureux par le directeur du site!
Perso', jamais je ne m'étais demandé comment on extrait l'or d'une mine... mais puisqu'on me le propose, en avant pour la visite, un peu simplifiée... grrr... j'espère que j'ai bien compris!


L'extraction:
Explosifs à l'appui, on découpe la roche de cette colline.

Il est transporté dans ces grands bâtiments...
une douzaine de femmes et d'hommes d'affaires français
 en visite dans les mines de Mongolie

Le concassage:
... pour y être concassé par des moulins. Protections auditives obligatoires, cela fait un bruit...


A partie de là, deux process:

Le Processus dit riche:
Le minerai riche en or est mélangé à de l'eau, 1 tonne de minerai pour une tonne d'eau.


On le met ensuite dans des cuves munies de mixeurs géants. On malaxe pour en faire une boue. L'or étant plus lourd que la boue, il se dépose au fond de la cuve. On tamise, comme les chercheurs d'or le font et on récupère les paillettes d'or.



Le processus dit pauvre:
Sur une colline, on tartine une couche d'argile, sur laquelle on étend d'immenses liners en polypropylène. Le minerai considéré comme pauvre en or est déposé sur cet immense monticule. On installe un goutte à goutte géant par lequel s'écoule un mélange d'eau et de cyanure, d'où les protections...


... l'eau chargée de cyanure dissout l'or en ruisselant à travers le minerai. L'or dissout s'écoule avec l'eau, qui est récupérée par des drains dans un bassin, lui aussi isolé de la terre. 
De grosses balles en plastique flottent sur le bassin, pour éviter que les oiseaux ne boivent cette eau hyper toxique... Le cyanure est ensuite neutralisé avec de l'arsenic.

C'est une mine éco friendly, parait-il!


... et pour le prouver, ils plantent du blé sur les collines où ils déposent les déchets de la mine or extrait. Je ne sais pas s'il font leur pain avec de la farine produite sur place!



Que deviennent les paillettes et l'eau aurifère? Too bad, nous ne le verrons pas... Il parait que l'on ne voit jamais le processus d'électrolyse pour récupérer l'or. Les spécialistes des mines qui nous accompagnaient étaient déjà ébahis par la qualité de l'accueil et de la présentation. 

En tous cas, Merci, pour moi ce fut une vraie découverte!


C'est une petite mine, on y a extrait 50 tonnes d'or en 10 ans. Ce site d'extraction va fermer fin décembre, un autre sera ouvert à 50 km plus au nord, mais toutes les autres infrastructures sur place seront gardées.

... avant de repartir, un aspect sur la vie ici. L'air y est tellement sec que dans les toilettes, ce panneau est affiché...


... check yours!!!

... mes autres messages sur la Mongolie
En route pour le parc de Terelj
Parc de Terelj 
Parc national de Hustaï
Oulan Bator - day 1
Oulan Bator - day 2
Une vraie mine d'or
Thibaut Cauvin

Impressions mongoles

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

N'hésitez pas à laisser un commentaire!