mardi 14 février 2017

Ammatoa - Sulawesi - Indonésie

Nous remontons vers le nord de la Province du Sud-Est de Sulawesi. Du riz, du riz, du riz... les rizières sont toujours aussi belles.


Nous traversons aussi de nombreux villages aux maisons de toutes les couleurs.


Sous l'une d'elle, une femme tisse un sarong, la pièce de tissu qui recouvre les jambes, la tête, sert de couvertures la nuit, bref, le tissu à tout faire! Il lui faut 10 jours de travail pour en tisser un. Il sera venu 35€ env. au marché local.



... sur le chemin de l'école!


Nous entrons dans le village de Ammatoa
C'est un village Kajang, à sa tête, le chef est le gardien des traditions et des croyances. Ils parlent le Konjo, une langue bien à eux. Ils refusent toutes modernités. Ce sont les Mennonites locaux. 
Ici, pas de véhicule à moteur, pas d'électricité, on ne porte que du noir et du bleu profond, le noir étant la première couleur parue sur terre parait-il, et pas de chaussures, on marche pieds nus, s'il vous plait!

... le chemin pour se rendre au village tient du chemin de réflexologie HongKongais!


... cela demande une certaine habitude, ou plus de cornes aux pieds que nous! ')


... les maisons sont en bois, les toits en palme



... mais les enfants ont ouf, droit à un peu de couleur

Mais c'est bien beau la théorie, car en y regardant de plus près ... 


... je l'ai bien repéré moi, la p'tite dame tout là-haut...


... avec son téléphone portable sans électricité ni modernité!


... et dès qu'ils sortent de l'enceinte du village, des deux roues les attendent pour aller faire leur emplettes à la ville... c'est quand même bien commode!

2 commentaires:

  1. Ca me rappelle les Amish de Pennsylvanie, sans electricité mais avec les portables!

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à laisser un commentaire!